La Mauritanie


Info utiles
Argent
Ouguyia
Décalage
été : -2h

horaire
hiver : -3h
Durée vol
4h30
Langue
arabe,français
Vaccins
oui
Visa
oui

Flux rss des articles



agence ebookersagence hotels.comagence look voyagesagence promovacances

histoire-mauritanie

Des origines datant de 6 millénaires.

Les découvertes archéologiques ont prouvé à travers des témoignages de vestiges que l’histoire de la Mauritanie remonte bien à l’âge de la pierre. En effet, la désertification du Sahara ainsi que les variations climatiques ont contribué au peuplement du pays depuis 6 millénaires.
Des traces de culture du mil, la pêche, les coquillages, les lacs…témoignent de l’existence des premiers villages néolithiques à savoir Dhar Tchit et Oualata.
La constitution de la société maure
Le premier millénaire avant J.C témoigne de l’arrivée en Mauritanie des berbères nomades du nord. Ils introduisent dans le pays notamment dans les zones où il ya l’eau la culture des palmiers-dattiers, en créant les oasis.
Le premier millénaire après J.C témoigne cette fois ci de l’arrivée des sanhadjas. Ils dominaient le commerce entre l’Afrique du nord et l’Empire du Ghana, situé au sud-est mauritanien. En 1076, ils se convertissent à un Islam austère sunnite de rite malékite qui sont à l’origine des almoravides. Les berbères se soumettent à la dépendance des maures.
Plus tard la structuration de la société mauritanienne se définit comme suit, des guerriers ou « hassan » forment les tribus libres arabes, les « marabouts » berbères s’occupent du commerce ou des études religieuses, les « haratines » ou esclaves noirs qui s’occupent de la culture et les « abids » les esclaves domestiques.

La colonisation de la Mauritanie

Les français entrent dans le pays pacifiquement en 1858 en signant un Traité avec les marabouts de la région du fleuve du Sénégal, mais avec l’opposition des tribus guerriers.
En 1920 la Mauritanie devient une colonie rattachée à l’Afrique occidentale française sous l’administration depuis Saint –Louis du Sénégal.

L’ indépendance de la Mauritanie
La Mauritanie obtient son indépendance interne en 1956. Un an plus tard, Nouakchott devient la capitale du pays. En 1958, l’Assemblée territoriale proclame la République Islamique de Mauritanie.
Le 28 Novembre 1960, la Mauritanie obtient enfin son indépendance malgré l’opposition du Maroc et de la Ligue Arabe qui considèrent le pays comme « partie intégrante » du Maroc.
En 1961, la Mauritanie devient membre de l’organisation des Nations Unis dirigée par le premier président de la République Islamique Mauritanienne, Mokhtar Ould Daddah, qui fut réélu jusqu’à 1978.
En 1970, les mauritaniens signent un traité avec les marocains à Casablanca qui met fin aux revendications marocaines.
En 1973, la Mauritanie devient un membre de la Ligue Arabe. La même année le pays connait une sécheresse provocante un exode rural des nomades vers les villes et surtout vers le sud agricole, peuplé de sédentaires noirs. On enregistre alors d’une part à des tentions et des conflits sanglants entre les différentes communautés et d’autre part, on assiste à un développement économique grâce à la découverte récente et l’exploitation des gisements de fer et de cuivre.
En 1976, la division du Sahara occidental déjà effectuée par les deux pays respectifs, le Maroc et la Mauritanie ne dure pas longtemps à cause de l’opposition du Front Polisario, le front nationaliste marocain soutenu par l’Algérie qui mène une guérilla meurtrière affaiblissant ainsi la Mauritanie.
En Juillet 1978, un coup d’Etat est organisé et le président Ould Daddah est renversé et remplacé par l’officier Mohamed Ould Louly, le pouvoir est donc entre les mains des guerriers de l’Adrar.La Mauritanie cède le Sahara occidental au Maroc en 1979.

La Mauritanie sous le régime du colonel Ould Taya

En 1984, suite à un coup d’Etat, le colonel Ould Sidi Ahmed Taya, à l’époque chef d’Etat Major, renverse le président Ould Haidallah.
En1989, la Mauritanie connait des revendications menées par les noirs africains entrainant une forte tension avec le Sénégal. Des affrontements meurtriers violents ainsi que des exécutions de milliers de noirs surgissent et donnent lieu à des critiques sévères internationales pour le non respect des droits de l’homme. Une nouvelle constitution est promulguée afin d’instaurer le multipartisme et la démocratie. Cependant, après son élection, le président Ould Taya empêche de nouveau la démocratie, dissout les partis d’opposition légale et garde sa suprématie par son parti unique, le Parti Républicain Démocratique(PRDS).
En 1999, il établit des relations diplomatiques avec Israël en vue d’obtenir le soutien des Etats-Unis et l’aide des institutions financières pour un ajustement structurel du pays.
En 2003, il est réélu mais vivement contesté. Le 3 Août 2005, il est renversé par une Junte militaire dirigée par le colonel Ely Ould Mohammed Vall qui instaure la paix et la démocratie dans le pays. Ainsi, le 11 Mars 2007, les mauritaniens sont appelés pour la première fois dans leur histoire à choisir réellement et librement leur président parmi une liste de 19 candidats de différents partis politiques.
Le chef de l’Etat mauritanien sidi Ould Adellahi démocratiquement élu a été arrêté à Nouakchott par suite d’un coup d’Etat mené par le chef de la garde présidentielle qu’il venait de limoger. Les putschistes étaient dirigés par le Général Ould Abdelaziz, actuel président de la Mauritanie. Ce militaire âgé de 52 ans était un proche du président renversé avant de se retourner contre lui.

Désert de Mauritanie
Rechercher un vol
Un service Altavacances